Énorme aéroport international new-yorkais, le John Fitzgerald Kennedy accueille chaque année plus de 50 millions de passagers. Impressionnant, imposant, géant sont en effet quelques uns des termes qui accompagnent généralement cet aéroport. Mais ce n’est pas la seule raison qui fait sa renommée : le JFK est le seul aéroport américain à avoir un de ses terminaux géré par une société étrangère privée JFKIAT, LLC.

Des belges à New-York

Construit en 2001, ce terminal a connu une extension en 2015 en raison du flux toujours plus important de voyageurs. Cette augmentation de surface a, en outre, débouché sur une refonte de l’identité visuelle de l’aéroport, une refonte confiée à l’agence belge Base Design qui dispose d’une antenne new-yorkaise. Expérimentée, cette agence dispose d’une très bonne réputation et a déjà œuvré pour de nombreux clients. Malheureusement, sa création pour le T4 ne semble pas être le meilleur exemple du talent de cette agence.

Visiblement fiers de leur trouvaille, les membres de Base ont décidé de mettre en avant leur jeux de mot basé sur le chiffre 4 (“four”) qui se prononce “for”… Éculé, déjà vu et manquant d’inspiration, ce jeux de mot ne méritait pas une telle exposition. Bien que relativement élégant (même s’il manque d’inspiration), le logo n’est pas très pratique à utiliser : sur les portes transparentes il n’est ainsi pas très flatteur.  Au rayon des bons points mentionnons tout de même la typo réalisée en interne ainsi que l’identité globale qui reste légère, sans agressivité visuelle.  En ce sens, nous sommes assez friands du travail de l’illustrateur Tomi Um qui met de la gaité et de la légèreté grâce à ses dessins, dans un univers qui, entre les attentats et les accidents, en affole plus d’un.

Entre réussite et échec, la refonte de l’identité du Terminal 4 du JFK ne parvient à soulever notre enthousiasme. Quelques bonnes idées, d’autres moins heureuses… A vous de vous faire votre avis !

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19