Alors que l’Euro de football bat son plein, plusieurs anciens sportifs et de nombreuses personnalités médiatiques se sont réunis pour une campagne qui milite contre les violences conjugales au titre malicieux “Je ne supporte pas les bleus”. Divers commentateurs, animateurs et autres humoristes comme Camille Combal, Franck Lebœuf ou encore Estelle Denis sans oublier quelques anonymes, se donc réunis afin de nous interpeller en usant d’une phrase qui, en raison du déroulement de l’Euro, est immédiatement ramenée à l’univers du foot. En pleine période de soutien nationale, cette phrase sonne comme une provocation. In this sense, Raymond Domenech fut naturellement le premier à tweeter le hashtag “Je ne supporte pas les bleus” ce qui provoqua un tollé : personne ou presque ne savait à ce moment là qu’il s’agissait d’une opération visant à lutter contre les violences subies par les femmes et Domenech n’est pas aimé. Le buzz était donc prévisible. Le lancement de cette campagne est ainsi un modèle du genre tant la visibilité que cela a permis d’engendrer est impressionnante. Ci-dessous, vous trouverez la vidéo en question.