Sport mineur en France, le hockey tente désespérément d’exister à la manière d’un enfant que ses parents ne veulent pas reconnaître. Et cela s’avère pour le moins ardu. Coincé par les mastodontes que constituent le foot ou le rugby et par la montée de nouveaux sports collectifs comme le handball, la situation hexagonale du hockey est donc à des années lumières du show proposé par la NHL. Porté par quelques coups d’éclats récents de l’équipe de France, la Fédération Française de Hockey sur Glace (FFHG) a souhaité moderniser sa plastique. Et comme souvent, qui dit refonte d’image dit nouveau logo.

La France aux français

Au regard de l’ancienne version, le nouveau logotype de la Fédération Française de Hockey offre une foule de changements. L’hockeyeur est ainsi remplacé par le coq qui entoure une crosse tout en surplombant un palet. Les éléments distinctifs du Hockey sont donc présents tout comme celui de notre bonne vieille République adorée. Voilà qui vient renforcer l’identité nationale. C’est Nadine Morano qui va être contente ! Et pour ne rien gâcher, le code couleur arbore le triptyque nationaliste bleu, blanc, red. Rien de plus normal pour un logo censé servir de représentation à une Fédération Française.

Modernité minimaliste

Le nouveau logotype profite d’un caractère beaucoup moins lourd en adoptant une forme le rapprochant grandement d’un écusson. Plus moderne plus malléable, le nouveau logo fait dans l’ergonomie usuelle. Certains regretteront peut-être la disparition du hockeyeur et le côté massif de l’ancienne version, tant celle-ci était représentative d’une façon de faire aujourd’hui tombée en décrépitude. Les nostalgiques ne seront donc sans doute pas satisfaits, mais les amateurs de modernité ne regretteront sûrement pas le choix de la Fédération Française de Hockey. 01 02