Marque de Whisky de moyenne gamme (pour ne pas dire pire), Jack Daniel’s fête ses 150 printemps en cette année 2016. Afin de célébrer dignement cet anniversaire, la firme veut se débarrasser de son étiquette d’alcool de grandes surfaces et a opté pour un logo en lettrage doré qui recentre de son identité autour de la qualité de sa distillerie (sic). Alors, pari réussi ?

Étiquette redessinée

Le mieux lorsque l’on veut générer une image qualitative, le mieux est encore de mettre en avant son ancienneté comme si le whisky Jack Daniel’s avait survécu aux affres du temps grâce à son goût exceptionnel alors qu’en réalité c’est son prix relativement abordable qui lui à fait tenir le coup. Jouer sur l’ancien temps est donc particulièrement pertinent afin de sembler plus professionnel. La marque a ainsi prévu de commercialiser un whisky dont la fabrication reprend les codes du 19 ème siècle : filtrage au goutte à goutte, vieilli dans de vieux fûts de chêne, ce whisky a bénéficié d’une surveillance accrue afin de garantir sa réussite. Basé sur l’architecture de l’ancien logo, l’emblème de cette bouteille collector propose néanmoins quelques modifications. La mention “Jack Daniel Distillery” apparait ainsi afin de souligner tout en le savoir-faire de la marque et le soin qu’elle apporte à la confection du breuvage. Ce rappel est en outre bienvenue tant on peut douter que le Whisky Jack Daniel’s soit distillé lorsqu’on le goûte… Enfin peut être que ce nouveau breuvage sera meilleur que les précédents.

Parfaitement dans l’esprit d’un anniversaire, le logo/étiquette de la bouteille collector de Jack Daniel’s s’avère plutôt classieux. Les dorures lui apportent en effet un standing particulier. Le recentrage autour de l’identité “savoir-faire ancestral” est, en plus, convaincant.  Le prix de cette bouteille anniversaire ? 90 euros. Alors, ça vous tente ?

01 02