Vous en avez sans doute entendu parler, la ville de Paris est candidate à l’organisation des Jeux Olympiques 2024. La semaine dernière, le logo développé pour l’occasion a été présenté en grandes pompes lors d’une projection sur l’Arc de triomphe. L’euphorie qui a germé de ce triomphe (jeux de mots) inaugurale s’est cependant vite évanouie pour laisser place à des suspicions de plagiat. Focus sur une affaire qui n’a pas fini de faire parler.

Dessine moi 24 Tour Eiffel

Réalisé par l’agence Dragon Rouge, le logotype imaginé pour les J.O. 2024  se veut coloré et dynamique. Trois bandes de couleurs arborant chacune un dégradé forment un 24. L’alliance du 2 et du 4 laisse également poindre la silhouette de la Tour Eiffel, un élément symbolique de la capitale française. Dans l’ensemble, ce logo est donc cohérent et juvénile pour un résultat plus qu’appréciable. Mais le site GQ a douché l’enthousiasme général naissant en révélant que le logo Paris J.O. ressemblait grandement à un logo déjà existant : celui de l’entreprise 4 Global.

Plagiat or not plagiat, that his the question

La nouvelle a agité l’actualité au point que certains ont suggéré son retrait (ouh les vilains), mais le logo 2024 est toujours debout ! Et ce pour une simple et bonne raison : il très difficile d’établir un plagiat sans élément tangible (dossiers partagés, rapprochement des deux entreprises, dossiers comprenant des photos de création de l’autre entreprise…). Bien que très ressemblant, nous pouvons en effet considéré que, dans le monde, à des moments différents, des personnes accouchent de la même idée sans s’être pourtant concertées. Dès lors, il est presque impossible de déterminer juridiquement l’acte de reproduction illégal. Seule une énorme tempête médiatique pourrait pousser Paris à changer de logo. Ou que l’entreprise 4 Global (silencieuse jusqu’à maintenant) porte plainte. Mais alors que notre bonne vieille ville est candidate, cette affaire pourrait néanmoins lui causer du tord au moment du choix de la ville qui organisera les Jeux Olympique 2024. Mais ça c’est au Comité Olympique d’en décider…

Le débat est donc lancé et dans le but de vous donner tous les éléments nécessaires au suivi de cette histoire, nous avons réuni les logos des différents protagonistes de cette sombre affaire. A vous de juger !

 

01 02 03 04