Si vous êtes un amateur d’art, vous connaissez sans doute la Tate, l’organisation Anglaise légendaire qui gère différents musées outre-Manche : Tate Britain, Tate Liverpool, Tate St Yves et Tate Modern. Réseau artistique chère à la Couronne, la Tate a décidé de lifter son logo notamment pour qu’il soit plus facilement déclinable et fonctionnel. Et c’est peu dire que ce changement était attendu au tournant.

Des points sur la Tate

Le logo est toujours le même : la mention Tate en noir sur un fond blanc, saupoudrée d’un léger flou. Cependant de profondes différences apparaissent. Par exemple, les points qui formaient autrefois le nom étaient invisibles en raison de leur nombre (plus de 3000). Désormais, ils sont beaucoup moins nombreux (donc visibles) et arborent différentes tailles. Le rendu ainsi obtenu diffère totalement du précédent. De plus, le bas des lettres n’est pas complet ce qui apporte une sensation de mobilité et d’un travail qui n’a jamais de fin. Cette coquetterie devrait en outre plaire aux amateurs d’art contemporain en raison de l’aspect conceptuel qu’elle apporte et permet à la Tate d’afficher une identité à la fois moderne et respectueuse de son histoire. Les anciens comme les plus jeunes devraient ainsi être satisfaits.

01 02