Malgré son succès, Vevo, la plate-forme vidéoludique musicale appartenant à Sony Entertainment, traîne une image de média générique qui donne surtout la possibilité d’admirer les clips à la mode sans se soucier de la qualité des artistes qu’elle diffuse. Fatiguée de cette perception, Vevo semble vouloir changer son identité.

Maturité visuelle

Réalisée par l’agence Violet Office, la transformation du logo de Vevo offre, contrairement à celui de Paco Rabanne chroniqué hier, de véritables changements. Autrefois rouge et disposant d’une police ronde, le logo de Vevo évolue considérablement. Désormais, il s’affiche dans un noir plus mature et une police plus pointue, plus verticale, comme si sa politique musicale s’était affinée. En ce sens, l’italique disparaît en raison de la difficulté que ce style typographique induit. C’est incontestable, l’ensemble de ces changements font gagner en maturité au logo, comme si la plate-forme avait affiné sa politique musicale. Bien plus élégante, cette nouvelle version profit d’un équilibre harmonieux qui confère à Vevo une image plus qualitative que par le passé.

Menée d’une main de maître par l’agence Violet Office, la refonte du logo de Vevo permet à la plate-forme musicale de jouir d’une identité bien plus flatteuse : moderne et pointue. Celle-ci semble ainsi être passé dans l’âge adulte.

 

 

01 02