La belle cité de Collioure, située au bord de la Méditerranée à 20 km de l’Espagne, a décidé de changer son logotype. Enfin de faire évoluer en douceur son logo. Et vous allez voir que, for once, ce changement s’accompagne d’une réelle cohérence avec l’identité de la ville sans sacrifier la création graphique en elle même.

Un logo en forme d’hommage au fauvisme

Comme l’a dit Jacques Garsau, le chargé de communication de la ville de Collioure : “Pour nous il s’agissait plus de faire évoluer notre logo, de le moderniser, plutôt que de le changer. ” Le C a donc été conservé tout comme le trait qui s’apparente à une signature ou un pinceau. Les principales évolutions sont plutôt à chercher du côté des couleurs, beaucoup plus denses, ainsi que de la baseline “La couleur comme absolu”. Mais là encore ce choix épouse une forme de cohérence puisque c’est dans cette ville que Matisse, celui que l’on considère comme le précurseur du fauvisme, a séjourné et à affiner ce qui est devenu par la suite un mouvement majeur du début du XXème siècle. Ce dernier a même essayé de convaincre les parents de Derain (autre parangon du fauvisme) de le libérer pour qu’il puisse visiter et humer l’atmosphère inspirante de la ville de Collioure. Les couleurs utilisées pour ce nouveau logo rappellent donc logiquement celles du fauvisme. On another, une culture picturale se fait clairement ressentir dans les rues de cette cité, notamment la rue de la Fraternité, dédiées aux peintres et à leurs créations. Quand on vous parle de cohérence…

Le nouveau logotype de Collioure s’avère convaincant, dynamique et cohérent. Rien que ça. Le coût de cette refonte réussie ? 4 000 euros. Moins cher que celui des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo mais une petite somme quand même…finally, le talent a un prix !

01 02