En cette pleine période de rentrée médiatique, les chaines multiplient les annonces. C’est ainsi qu’après nous avoir révélé son nouveau logo au mois de juillet dernier (dont nous avions fait une chronique), France Info (radio, web et télé) revient à nous avec une campagne d’affiches publicitaires particulièrement joyeuses afin de présenter sa nouvelle identité.

Entre échec et réussite

Réalisée par l’agence Movement, ces affiches semblent avoir été façonnées pour parler à une cible plutôt jeune. Les couleurs vivent et les forment simples sont généralement le signe d’une communication qui se veut moderne et ludique. D’après de nombreuses études, les jeunes représentent la catégorie d’âge qui regarde le moins les informations. Faire une campagne pour tenter d’attirer un public plus jeune et peu réceptif à l’info n’a donc rien d’une mauvaise idée. Cependant, il n’y a aucune certitude que ces affiches parviennent à leur plaire. Et pourtant l’effort est louable : les visuels sont très colorés (trop ?) mais les couleurs ne se marient pas toujours avec harmonie. Et puis, qui a dit que pour séduire un public plus vert il fallait mettre de la couleur partout ? Les formes généralement rondes qui, par moment tendent vers l’émoticône, renforcent encore davantage le caractère résolument juvénile de ces affiches. Les slogans se veulent également très didactiques : “A quoi bon être le premier à savoir si on est le dernier à comprendre”. Grâce à ce genre de phrase la chaîne tente de se différencier de ses concurrentes (BFM, I-Télé…) en mettant en avant sa capacité à décrypter l’info et pas seulement à la transmettre sous entendant ainsi que ses concurrentes sont juste capables de relayer l’information. Du côté des bons points mentionnons également la signature de France Info : “deux points ouvrez l’info”. Très efficace, cette dernière fait indéniablement partie des réussites du groupe d’information.

Vous l’avez compris nous sommes partagés entre plusieurs sentiments : la volonté de jeunesse à tout prix que recherche France Info a conduit Movement à adopter des codes trop caricaturaux et trop simples. Nous sommes en revanche bien plus emballés par certains des slogans qui permettent à la chaîne de se différencier de ses concurrentes. Mi-figue mi-raisin donc…

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11