Le Ronin 2 de DJI, la star des stabilisateurs de caméras

Commençons par calmer les ardeurs des amateurs de films d’action : Ronin 2 n’est pas la suite du célèbre film mettant en scène Robert de Niro et Jean Reno (et ce n’est pas plus mal). Il s’agit en réalité de la nouvelle version du Ronin, le fameux stabilisateur de caméras professionnelles de DJI. Et qui dit nouvelle version, dit nouvelles fonctionnalités !

Une présentation en grande pompe

Présenté pour la première fois lors du NAB Show organisé à Las Vegas par DJI, le Ronin 2 s’est enfin laissé approcher pour en dévoiler un peu plus sur ses capacités. Compatible avec la plupart des caméras du marché (RED Dragon, Canon C300, ARRI Alexa Mini, Black Magic Ursa Mini…) comme son grand frère, il bénéficie naturellement d’améliorations appréciables en comparaison de la première version. Ainsi, la puissance des moteurs a été augmentée et leur couplage a été amélioré. Résultat, le Ronin 2 est en mesure de supporter un poids plus élevé (plus de 13 kilos) et vient donc confirmer la réputation de DJI en matière de stabilisateur pour caméras haut de gamme. La stabilisation, justement, a également été grandement améliorée grâce au module GPS intégré et au SmoothTrack, ce qui permet de filmer dans des contextes compliquées. Un constat que le constructeur est venu corroborer en annonçant que le Ronin 2 fonctionne à merveille dans des situations de grande vitesse (plus de 120 km/h) ou particulièrement venteuses.

Un ami que l’on utilise dans toutes les situations

Véritable 4×4 notamment en raison de sa structure en carbone, le Ronin 2 s’avère d’une aide extrêmement précieuse afin de stabiliser des caméras quelle que soit la situation : sur un véhicule, un drone, en cablecam, en steadicam ou encore en harnais, le stabilisateur de DJI est un compagnon aussi pratique qu’indispensable pour les vidéastes professionnels. Et comme pour tous les appareils nomades, la question de l’alimentation se pose naturellement. De ce côté-là, nous pouvons noter une parenté prononcée avec l’Inspire 2, à travers la présence deux batteries fonctionnant en Hot Swap (manipulation à chaud), un principe qui permet de bénéficier d’une utilisation continue. A l’inverse, précisons que les batteries résistent jusqu’à -20°C. Une preuve supplémentaire que le Ronin 2 est un ami que l’on peut emmener partout avec soi en toute quiétude.

La nacelle du futur

Élément incontournable pour un stabilisateur de caméras, la nacelle du Ronin 2 s’avère d’une remarquable intelligence. Celle-ci offre en effet une manipulation aussi rapide que pratique grâce à son écran OLED, désormais plus lumineux. Il est même possible de régler directement des fonctions (résolution, ISO…) de certaines caméras à partir de cet écran. Bien évidement, il est également possible de gérer ces fonctions en passant par son Smartphone ou sa tablette. Pour finir, notons que le Ronin 2 est doté d’une radiocommande et que le grip peut-être séparé, un petit plus très pratique pour le transport !

A quand la sortie ?

Après cette première annonce officielle, nous attendons les prochaines déclarations de DJI afin d’en savoir plus, notamment sur la date de sortie, tant le Ronin 2 fait envie ! Mais ne nous berçons pas d’illusions, il va sans doute falloir attendre la fin de l’année pour pouvoir profiter de cette petite merveille… Le prix est également au cœur des interrogations des fanatiques de vidéos. Ces derniers pressentent en effet un tarif élevé, à la hauteur des qualités de cette bête de compétition. La patience est donc de mise en attendant que de plus amples informations nous soient apportées. Et bien évidement, dès que le Ronin 2 sera sorti, vous pourrez le trouver en location chez Shane Prod !