Attention, voici un talent qui mérite une large diffusion. L’artiste que nous vous présentons aujourd’hui est, en effet, tout bonnement époustouflante. Originaire de Corée du Sud, Jee Young Lee livre des photos incroyables en forme d’autoportraits à couper le souffle. Que ce soit en raison de la préparation nécessaire à leur réalisation ou de la vision artistique qui conduit leur création, ses œuvres imposent le respect faisant la démonstration d’un sens inouï de la mise en scène plastique doublée d’une patience à faire pâlir de jalousie un homme condamné à perpétuité.

Petite entreprise

Jee Young Lee imagine et fabrique ses créations dans son minuscule studio de 3 mètres sur 6. Son lieu d’existence devient alors une sorte de cellule monacale dans laquelle elle s’isole des mois durant afin de réaliser des montages plastiques hors normes. Plus proches de tableaux éphémères que de photographies, ses œuvres nécessitent en effet une patience infinie pour être mises en place tout en invoquant une scénographie qui change totalement d’un cliché à l’autre. Il en résulte de magnifiques photographies à l’iconographie toujours soignée témoignant de toute la minutie qu’accorde Jee Young Lee à ses créations.

Ode poétique

Évoquant aussi bien Lewis Caroll que Kafka ou encore Shakespeare, les œuvres de Jee Young Lee se vivent comme des sas nous menant aux confins de son imagination sans fin. Les environnements qu’elle produit constituent ainsi de véritables chambres avec vue sur son cerveau alambiqué. Il en résulte des visions hallucinées dans lesquelles se mêlent plantes tentaculaires, insectes géants, objets du quotidien hypertrophiés et variations visuelles afin de composer des environnements tour à tour saturés, désespérés ou inquiétants.

Tableaux vivants

Amorcée en 2OO7, la collection de tableaux photographiques de Jee Young Lee intitulée Stage of Mind mélange donc sculpture, système D, installation plastique et peinture avec une réussite indéniable. Uniquement réalisés à la force du poignet, ses montages n’ont en effet connu aucune retouche ce qui renforce encore un peu plus l’admiration qu’ils suscitent.

En outre, la photographie qui saisit normalement la réalité devient chez Jee Young Lee un moyen de capter des scènes irréelles créées de toutes pièces. Cette dernière dépasse ainsi sans mal les « limites » inhérentes au genre photographique et vient s’inscrire au panthéon des artistes les plus imaginatifs avec une grâce non feinte.

Jee Young Lee est une artiste aussi rare que magnifique qu’il serait criminel d’ignorer. Un tel talent est à ce point précieux que la photographe illustratrice s’est vue invitée à exposer dans de nombreuses galeries et autres musées à travers le monde. Ne tardez donc pas à partir à la découverte des chambres psychanalytiques de Jee Young Lee toutes plus obsédantes les unes que les autres. N’hésitez pas à partager autour de vous les créations de cette artiste qui fascine tant par la charge de travail qu’elle s’impose que par le résultat de son dur labeur qui se révèle d’une beauté plastique absolument phénoménale.

jeeyounglee01 jeeyounglee02 jeeyounglee03 jeeyounglee04 jeeyounglee05 jeeyounglee06 jeeyounglee07