Afin de faire face à Sony et à ses Alpha, Panasonic a décidé de mettre les bouchées doubles et de se consacrer au développement d’un nouvel appareil photo hybride, le Lumix GH5. Véritable bijou de technologie, le petit nouveau de la gamme GH bénéficie d’une hybridation appareil photo/caméra parfaitement équilibrée. En comparaison, le pourtant très apprécié GH4 paraît léger tant les performances rehaussées du GH5 et ses nouvelles options sont aussi utiles qu’impressionnantes. À peine annoncée pour une sortie imminente, the location du Panasonic GH5 se trouve déjà référencée chez les loueurs professionnels. Nous en profitons pour vous annoncer la sortie du projet Shane Prod qui vise à mettre à votre disposition et à la location les meilleures références audiovisuelles du moment.

lumix-gh5-shane

Identité technique
Le meilleur argument du GH5 est à n’en pas douter sa fiche technique. Le joujou de Panasonic dispose en effet de qualités plus qu’impressionnantes : capteur de 20,3 mégapixels, écran tactile 1,62 Mpix, double stabilisation optique et mécanique, viseur électronique OLED haute définition 3,8 Mpix sans oublier un boitier tropicalisé qui résiste à des températures allant jusqu’à -10 et un double lecteur de carte SD. Notons également la présence bienvenue de connectivités Bluetooth Low Energy 4.0 et Wi-Fi 5 GHz. En ce qui concerne le point névralgique d’un appareil photo, c’est-à-dire le processeur d’image, Panasonic a encore une fois fait preuve d’un savoir-faire appréciable. Le GH5 est en effet doté du très bon « Venus Engine ». In the facts, ce processeur de traitement d’image se révèle 6 fois plus performant que celui du GH4 en introduisant de nouveaux algorithmes de calcul et en permettant une analyse multi-pixels de la luminance sur une zone neuf plus large que celle du GH4. Le niveau de détails se retrouve ainsi grandement affiné et la production sonore réduite. On another, le « Venus Engine » permet au GH5 de proposer de nombreux modes tels que la vidéo 4K en 60 images par secondes ou encore la photo 4K en 60 images par seconde. Comme souvent avec Panasonic, la réactivité de l’appareil force le respect. Le Lumix GH5 fait en effet preuve d’une réactivité sans faille avec une mise au point automatique effectuée en 0,05 seconde et une capacité de calcul des distances 6 fois supérieur à son prédécesseur. Impressionnant ! Le système de mise au point automatique DFD est d’une précision diabolique et dispose en outre d’une option de prédiction de scène. Le double stabilisateur dispose d’un capteur stabilisé sur 5 axes et d’un optique sur 2 axes pour une précision encore jamais atteinte par un appareil sur le marché des hybrides.

Le Panasonic Lumix GH5, le surdoué de la vidéo
Si le GH5 s’avère supérieur à la concurrence, c’est qu’outre la classique 4K UHD en 50 or 60 images/secondes, il propose la fameuse 4K cinéma à la définition supérieure à celle de l’UHD. Ces caractéristiques et ce niveau d’excellence n’étonneront pas les habitués des GH tant cette gamme s’est imposée comme une des meilleures du marché en matière de vidéo. Le GH5 prolonge donc avec un certain panache cette tradition propre à la firme d’Osaka et propose aux amateurs de belles images des capacités à la hauteur de leurs attentes. Précisions pour finir que les capacités du GH5 sont appelées à encore augmenter puisque des mises à jour sont d’ores et déjà prévues. Ces dernières rapprocheront encore le GH5 d’une véritable caméra professionnelle avec la possibilité d’enregistrer en 4K cinéma 4 :2 :2 10 bits All-intra, en Full HD 4 :2 :2 10 bits ALL-intra ainsi qu’en haute résolution anamorphique.
Et du côté de la photographie alors ?
Certes réputés et loués à juste titre pour leurs capacités vidéos proprement hallucinantes, les GH n’en restent pas moins des appareils photo dotés de fonctionnalités aussi nombreuses qu’indispensables. Le GH5 voit ainsi son mode photo 4K passer à 60 images/secondes. Et surtout, first, le GH5 introduit un mode photo 6K. Grosse nouveauté pour les amateurs de clichés aussi nets que réalistes, ce mode permet en plus d’enregistrer en HEVC, une fonctionnalité absente chez les concurrents de Panasonic.

Des finitions haut de gamme
La consommation énergétique a été au cœur de la réflexion de Panasonic. Il en résulte une augmentation sensible de l’autonomie qui a pour principale explication le mode « économie avancée ». Hérité de la conception du G80, ce mode évite d’avoir à éteindre le boitier à chaque séquence et offre une autonomie de 1000 images par charge qui monte à 2000 avec le grip optionnel. Le rendu sonore est également d’une qualité irréprochable en raison de la présence d’une entrée microphone, d’une sortie casque ainsi que d’une connectique numérique XLR professionnelle. Le résultat s’avère donc particulièrement satisfaisant de ce point du vue. Cherry on the cake, Panasonic a enfin décidé de payer la taxe d’enregistrement. Le GH5 affiche ainsi des durées d’enregistrement qui dépasse les 29 minutes et 59 secondes imposées par la loi pour les reflex afin d’atteindre les 50 to 150 min ! La frontière entre reflex et caméras classiques n’a donc jamais été aussi fine et devrait forcer la concurrence à réagir, Sony en tête.

Un produit d’exception qui ne conviendra pas à toutes les bourses
You can imagine, une telle qualité n’est pas gratuite et le Lumix GH5 en bon produit d’exception qui se respecte affiche un tarif qui en refroidira certains. S’il n’excède en rien les prix du marché et semble moins cher que les produits estampillés Sony, le monstre de compétition de Panasonic est tout de même commercialisé en version nue au doux prix de 1999 euros. Pour l’édition totale (zoom Leica 12-60 mm f/2,8-4, grip optionnel, module DMW-XLR1E…), le tarif grimpe à plus de 3000 euros. Tous les férus d’images ne pourront donc pas se payer cet appareil photo hybride de rêve. Pour ceux et celles qui veulent tester ce Lumix GH5, la location reste donc sans doute le meilleure alternative. However, rares sont les structures à en posséder et Shane Prod, qui propose la location du Panasonic Lumix GH5, fait ainsi figure d’exception. Les amateurs sont donc prévenus !