Toucher à Blédina, c’est un peu comme toucher à une idole religieuse : il convient de procéder avec parcimonie et savoir-faire au risque de voir une communauté d’adeptes crier au blasphème. Et pourtant, l’impensable a été commis : le logo de Blédina n’est plus le même. Retour sur un changement qui s’est fait dans la continuité mais qui pourrait bien en énerver plus d’un.

Changements mineurs

Ne soyons pas totalement de mauvaises fois, le logo de Blédina n’est pas passé d’un extrême à l’autre. Le code couleur ne change pas, il s’articule toujours autour du jaune, du blanc et du vert bien sûr ! Le seul petit changement quant à l’organisation chromatique se situe au niveau de l’accent qui passe de blanc à jaune. Le sourire sous la mention Blédina est toujours présent mais en moins long. La forme du cartouche évolue vers ce qui semble être une bouche. La police change également et pas en bien : il suffit en effet de contempler le “a” de Blédina pour regretter l’ancien logo. Mais tout cela n’est rien à coté du crime de lèse majesté de ce qu’il convient dorénavant d’appeler l’affaire de la baseline.

Mort aux mamans

L’impensable a été commis : la baseline “du côté des mamans”, aussi célèbre que symbolique, a été tout bonnement supprimée ! Sans explications, cette phrase disparaît nous laissant plein de mélancolie. Comment ont ils pu oser délester le logo de Blédina de son slogan ? Bandes d’hérétiques…

Vous l’avez compris, la disparition de la baseline (ainsi que le changement de police) nous met sérieusement en rogne.

 

01 02