Alors que Steve Jobs avait tenu à rassurer les foules au sujet de son état de santé, il a finalement annoncé qu’il se retirait de la tête d’Apple jusqu’au mois de juin, pour raisons médicales. Le PDG d’Apple laisse donc place à Tim Cook. La nouvelle, a rapidement fait le tour du monde et a immédiatement provoqué une chute de près de 10% du cours de l’action Apple.

“Durant la semaine passée, j’ai appris que mes problèmes de santé étaient plus complexes que je l’avais pensé à l’origine.“, explique aujourd’hui Steve Jobs, qui évoque un retour aux commandes d’Apple pour le mois de juin.

Cofondateur d’Apple, Steve Jobs était revenu aux commandes lorsque la société traversait une crise, et avait su propulser la firme au niveau que l’on connait aujourd’hui  et il ne s’est jamais vendu autant de Mac qu’aujourd’hui.

Source : http://www.blogiphone.fr/