C’est avec un spot publicitaire que nous débutons cette semaine puisque nous allons nous intéresser à la communication de la marque Balsamik et à son célèbre slogan : la mode qui aime toutes les femmes. Quel universalisme émouvant ! Cette volonté de ne faire aucune distinction sur le physique est louable surtout pour une marque de vêtement (difficile d’accoler mode et Balsamik. Mieux vaut tenter discount et Balsamik). Mais l’histoire est en réalité loin d’être aussi belle que cela. Aucune de ces femmes n’est obèse ou affreuse. Il ne faut pas le dire par politiquement correct, mais pas de Maïté ou d’Arlette Laguiller à l’horizon. Au delà de cette notion mensongère d’universalisme, la volonté” de Balsamik (se prononce comme le vinaigre…) est d’échapper à la critique qui touche souvent les marques de vêtements féminins : difficile de pouvoir trouver des fringues sympa si l’on ne fait pas un mètre 65 et un 36/38 en pantalon. Balsamik veut donc parler en théorie au maximum de femmes possibles sans en laisser aucune sur le bord de la route et fourguer ainsi ses vêtements à un nombre démultiplier de cibles.  Mais ce n’est pas beau de mentir, c’est même très vilain…