La liesse des fêtes de fin d’année ont tendance à les rendre moins visibles, mais misère et pauvreté ne font jamais de trêve, pas même le jour de Noël. Il est donc bon de se rappeler que malgré la joie majoritaire, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. C’est précisément le propos de la nouvelle campagne d’appel aux dons organisée par l’Armée du Salut.

Instants de survie

Des bottes qui dépassent d’un tas de carton (de papiers cadeaux notamment) posé à même le sol, des mains recouvertes par des mitaines trouées cherchant un peu de chaleur près d’un feu crépitant dans un tonneau ou des chaussettes abandonnées sous une neige incessante, les photos qui suivent ont pris le parti de présenter les difficultés (et la détresse) que connaissent les SDF par des esquisses fugaces. En cela, cette campagne fait preuve d’originalité au regard de la production habituelle de ce genre de démarche qui privilégie généralement des visages ou des portraits entiers de SDF. De plus, cette façon de procéder fonctionne parfaitement. On ne s’attend en effet pas à voir DSK sortir des cartons.

Rédaction hivernale

Les écritures, quant à elles, ne varient pas d’un visuel à l’autre. La mention “On ne vit pas tous le même Noël” s’affiche en gros dans une police qui semble incertaine, comme écrite par une main rendue tremblante par les griffes acérées de l’hivers. En plus petit, à côté de cette première inscription, nous trouvons un appel au don ainsi que le logo de l’Armée du Salut.

Délicate et fort à propos, cette campagne de l’Armée du Salut nous rappelle toute la misère qui coule dans nos rues et ce, même en période de fêtes. Indéniablement utile donc.

HEADER YDV056_235x287_PP280_Noel2015_CHAUSSETTES_MagLeMonde_25_12_2015_ 01