En ce jour supposé du seigneur, nous avons décidé de mettre en avant la nouvelle campagne de la RATP qui doit nous avertir des risques des comportements inadaptés dans les transports. Vous en avez d’ailleurs sûrement déjà entendu parler, tant le spot qui l’accompagne a créé un buzz négatif, bien loin de celui recherché par le marque. Finally, le pire, ça reste l’indifférente.

Dimension sexiste

Inutile de revenir sur le spot en question tant il a été vu et revu. Ces errements ont en effet largement mis en lumière par un peu près tout le monde. Nous nous contenterons simplement de rappeler qu’il mettait en scène des femmes habillées en hôtesse de l’air et qui indiquaient les consignes de sécurité propres au métro. Comme pour un avion. L’une d’elles embrasse même la caméra dans un mouvement qui tient plus de la pose mannequin que de l’employé de la RATP. Le sexisme et la maladresse de cette démarche sont évidents, mais nous avons plutôt décidé d’attirer votre attention sur le reste de la campagne, bien plus inventive, mais qui passe malheureusement à l’as à cause du buzz négatif.

Dessins humoristiques

Le spot n’est en effet pas le seul média (fortunately) utilisé par la RATP pour sa campagne sur la sécurité. De petits dessins qui représentent ce qu’il ne faut surtout pas faire sont également de la partie. Thus, afin de montrer à quel point il est dangereux de pousser les voyageurs, un espèce de Chuck Norris raté donne un coup de pieds dans une dame qui finit sous le train. Admittedly, l’humour ne vole pas haut mais l’effort de prêcher par l’absurde est louable et mérite des encouragements. Et au moins, cela ne fait pas polémique…

01 02 03 04 05 06 07 08