Prouvez que vous n’êtes pas une machine : 0   +   2   =  

Malgré l’abondance de logiciels permettant de tester ses wireframes, nombreux sont ceux qui ont encore recours à du papier. Avec PaperProto, il semblerait que les amateurs d’ancien temps et ceux qui préfèrent la modernité puissent s’entendre.

L’art de la simplicité

Malin et pertinent, PaperProto repose sur un procédé mi physique mi digital qui ne demande rien de sorcier : une coque de smartphone vide et des fichiers gabarits à télécharger afin de tester divers interfaces. En cela, PaperProto s’avère très rapide pour tester le rendu de son wireframe : grâce à la coque du smartphone, il suffit en effet de quelques secondes pour se rendre compte des bonnes proportions. En outre, il est possible de faire glisser le papier horizontalement ou verticalement pour simuler le glissement des pages. Que demander de plus ?

A l’heure où tout nous pousse à nous servir de nos écrans connectés et de logiciels, PaperProto s’avère aussi simple qu’amusant à utiliser et prouve qu’avec un peu de malice tout est possible. Pour une trentaine d’euros, vous aurez tout le nécessaire pour tester efficacement vos wireframes. Et puis, vous connaissez l’expression, c’est dans les vieux pots…

paperproto-wireframes-papier_3 paperproto-wireframes-papier_2