Vous rêvez de subjuguer toute l’assistance par votre écriture mais vous n’avez pas le talent d’un Faulkner ? Qu’a cela ne tienne, Brandel et Lullatone arrive à votre secours avec leur projet collaboratif Typatone, qui prend la forme d’une web application permettant de faire de la musique à mesure que l’on écrit. Concept génial ou fausse bonne idée qui devient vite lassante ? Comme toujours la vérité se trouve à la croisée des chemins.

L’écriture, la musique de l’âme

Le concept de Typatone est aussi simple qu’efficace : un son est associé à chaque touche du clavier. Ce faisant, à mesure que l’on frappe sur les touches les notes s’égrènent dans un tourbillon mélodique. D’un simple clic l’utilisateur peut en outre changer les intruments et le style de musique créé afin de donner corps à des ambiances musicales différentes. Une invitation à tester un maximum de combinaisons qui changeront également selon la longueur des textes (poème, mail, thèse…). Voilà pour ce qui concerne le concept pure et simple qui avouons le paraît séduisant. Interrogeons nous maintenant quant à l’intérêt, sur le long terme, de cette web application disponible également sur IOS et Android.

Stories d & rsquo; love end badly

Les premières utilisations de Typatone confirme les abords ludiques de cette application. Il est en effet divertissant de tester nos propres créations…au risque de ne plus faire réellement attention au sujet même de l’écriture. Sur le long terme, cela devient vite redondant et lassant aussi bien pour l’utilisateur que ses collègues comme nous pouvions le supposer. En somme Typatone se rapproche d’une relation amoureuse : magnifique à ses débuts et insupportable à la longue.

Typatone est donc une application à utiliser de temps en temps aussi ludique sur ces premières utilisations que lassante à la longue. Nous conseillons à tous ceux qui sont intéressés par ce concept de se pencher sur une autre application du même genre : Typedrummer.

& Nbsp;

01 02 03 04 05 06 07 08