Scandale dans le petit monde de la téléphonie. Après la vague de suicide qui a secoué Orange, voilà qu’un nouvel événement aussi sombre qu’inattendue frappe cette industrie par l’intermédiaire de SFR et d’un spot publicitaire pour le moins tendancieux.

Les enfants, la vérité c’est chiant !

Avoir un enfant est un événement qui chamboule la vie des parents, et ce à tous les niveaux. Entre le temps qui manque, les places en crèche limitées ou encore la nécessité de le nourrir à intervalles réguliers, la jonction heures de bureau/vie familiale peut vite s’avérer inextricable. SFR l’a bien compris et propose une box qui permet de tout déclencher à distance, y compris la veilleuse du petit dernier qui est dans l’incapacité de dormir si elle ne s’allume pas. Quel lâche ! En d’autres termes, plus besoin d’être à domicile pour s’occuper de son chérubin. Et si en plus vous commandez à manger et payer sur internet, vous pourrez faire livrer de la nourriture à votre marmot sans même avoir besoin de rentrer à la maison et voir sa sale tête. Que du bonheur en somme !

Vous l’avez compris, la box de SFR constitue la première étape à l’abandon d’enfant, une pratique trop souvent stigmatisée dans notre pays alors qu’elle est parfaitement naturelle dans de nombreuses cultures. Et sinon, à quand la box qui castre chimiquement ?