Ecover, l’entreprise belge de produits ménagers écologiques fondée à l’orée des années 80, a décidé de se payer un petit lifting. En plus d’un changement de packaging, la firme fait bien évidemment évoluer son logotype. Alors le pionnier vert a t’il réussi sa mue ?

Lifting écologique

Changer de logo c’est comme changer de femme, on n’est jamais sûr d’y gagner au change ! Eh bien c’est encore plus le cas avec Ecover. Car bien qu’un lifting s’imposait, il est difficile de dire si la nouvelle version est une réussite ou un raté. Pour commencer nous notons une légère évolution du code couleur avec l’introduction du orange. More, un dégradé chromatique dans le mot Ecover a été rajouté permettant une douce évolution du bleu vers le vert. La teinte des couleurs est plus mat comme plus incertaine surtout en ce qui concerne le bleu. On another, un changement typographique majeur a été fait puisque les lettres “and” and “r” ne sont plus en capitales mais en minuscules. Ce faisant, la feuille qui composait jadis le cœur du “r” majuscule passe à l’as dans sa version minuscule. Globalement la police apparaît comme plus ronde. A noter également que le r entouré en haut à droite de l’ancien logo a laissé sa place au profit d’un TM placé en bas à droite.

L’ensemble fait certes moins placard mais les lettres, notamment minuscules, n’arborent pas une police très séduisante. Both drops or seeds forming a heart topped by a sun seem oddly placed as if a long hesitation had hovered in the choice of location. Mais au moins ces formes ont un rapport avec l’écologie. C’est déjà cela… Difficile donc d’être convaincu par le lifting d’Ecover.

01 02 03 04 05